18

Irssi, un client irssi en mode texte

IrssiA l’heure du tout graphique et des effets 3D de Compiz Fusion, parler d’un logiciel en mode texte peut paraître étrange. Et pourtant, après avoir utilisé mIRC puis Klient sur windows puis XChat et Konversation, respectivement sur Ubuntu et Kubuntu, et tout en utilisant irssi lorsqu’un client graphique m’était impossible (au boulot, par exemple) et bien, irssi est, pour moi, le meilleur client irc.

Le truc avec irssi, c’est qu’au premier abord, il est rebutant et pas loin d’être très laid. Point d’assistant qui nous invite à créer une connexion à un serveur, un autojoin à un channel, rien qui nous demande notre pseudo. Bref, il s’en faut de peu pour que ce logiciel finisse dans notre corbeille en forme de pingouin rageur. C’était sans compter sur la puissance, la simplicité (plus simpliste, c’est dur !) et la légèreté d’irssi.

Installation

$ sudo apt-get install irssi

Premier lancement

Tapez irssi dans une console et vous aurez un magnifique client IRC qui se lancera. Par défaut, il ne se connecte pas, il faut le configurer. Pour cela, il faut suivre quelques étapes. Sachez qu’en tapant /help et plus précisément /help une_commande, irssi vous affiche de l’aide.

Ajout d’un réseau

Tout d’abord, nous allons créer un réseau à l’aide de la commande /network add.

/network add -nick MonNick -user mon_user -realname "Mon vrai nom" -autosendcmd "/^msg nickserv identify mon_super_password" Freenode

  • -nick/-user/-realname permet de spécifier le pseudo et le user que vous souhaitez utiliser sur ce réseau, par défaut, c’est le nom de votre compte Ubuntu pour -nick et -user et le nom complet de votre compte. Pensez à mettre des guillemets si vous souhaitez utiliser un -realname avec des espaces ;
  • -autosendcmd permet d’indiquer une ou plusieurs commandes (séparées par des point-virgules) qui seront automatiquement exécutées une fois le client connecté à un serveur de ce réseau. L’accent circonflexe de /^msg permet d’exécuter cette commande en arrière plan sans l’afficher à l’écran (ainsi que la réponse qu’elle peut engendrer). Par exemple, si vous vous en servez pour vous connecter à NickServ, vous n’avez pas forcément besoin d’avoir une console d’ouverte pour ce message et la réponse de NickServ ;
  • enfin, on termine avec le nom du réseau.

Il existe d’autres options de configuration qui vous sont détaillées en tapant /help network dans irssi

Ajout de serveur(s)

Une fois le réseau créé, il faut lui ajouter des serveurs, grâce à /server add

/server add -auto -network Freenode irc.freenode.net

  • -auto indique que ce serveur va se connecter automatiquement au lancement d’irssi ;
  • -network spécifie à quel réseau on attache ce serveur (par conséquent, quand ce serveur se connectera, les commandes indiquées dans -autosendcmd lors du /network add seront exécutées) ;
  • enfin, on termine avec l’adresse du serveur et éventuellement son port s’il n’est pas sur le port par défaut (6667).

Il existe d’autres options de configuration qui vous sont détaillées en tapant /help server dans irssi.

Vous pouvez répéter cette commande autant de fois que vous avez de serveurs sur ce réseau. Irssi se connectera automatiquement à un autre serveur du réseau si celui sur lequel vous êtes connectés ne répond plus.

Ajout de channel(s)

Maintenant que nous avons notre réseau et ses serveurs d’enregistrés dans la configuration d’irssi, il nous faut nous connecter à un channel pour discuter.

Vous pouvez bien entendu rejoindre un channel en tapant /join #nom_du_chan. Mais si vous avez vos habitudes et que vous souhaitez rejoindre automatiquement un ou plusieurs channels à la connexion, il nous faut utiliser /channel add.

/channel add -auto #ubuntu-fr Freenode

  • -auto indique que ce channel sera rejoint automatiquement une fois un serveur du réseau connecté ;
  • ensuite, on indique le nom du channel ;
  • enfin, on termine avec le nom du réseau sur lequel ce channel existe.

Il existe d’autres options de configuration qui vous sont détaillées en tapant /help channel dans irssi.

Vous pouvez répéter cette commande autant de fois que vous avez de channel à ajouter ce réseau.

Quelques commandes utiles

Pour rejoindre un channel:

/join #channel

Pour quitter un channel (dans la console du chan que vous voulez quitter):

/part

Pour changer son pseudo:

/nick

Pour avoir la liste des connectés d’un channel (dans la console du chan où vous voulez avoir la liste):

/names

Pour envoyer un message privé à une personne:

/query un_nick un super message

Pour changer de console:

[Echap] + le numéro de la console

Pour fermer une console:

/win close

Pour quitter irssi:

/quit

N’oubliez pas d’utiliser /help si vous souhaitez connaître la liste des commandes disponibles et /help le_nom_d_une_commande pour connaître toutes ses possibilités.

Conclusion

Vous pouvez maintenant vous connecter au réseau que vous avez configurer. Ou bien en tapant directement /connect le_nom_du_reseau ou bien en quittant irssi et en le relançant (si vous avez configuré un serveur en -auto !).

18 Comments

  1. Aaaaah irssi, que du bonheur irssi : simple, efficace, robuste et même ergonomique quand on a pris le coup de main. Et puis on peut le personnaliser avec des petits scripts perl.

    Et puis ça passe très bien par putty.

    Et puis on peut ajouter bitlbee

    Et puis … tellement de choses :)

    Je rajouterais juste /part dans les commandes pour quitter un channel sans fermer irssi ! Et /nick MonPseudo pour changer de pseudo.

    Enfin y’aurait tellement de commande à ajouter !

  2. >> irssi est, pour moi, le meilleur client irc.

    C’est dommage que tu n’argumentes pas plus sur sa « supériorité » par rapport à un autre client comme xchat par exemple. Par exemple, que peut-on faire avec irssi et qu’on ne puisse avec Xchat par exemple ou le contraire. ;)

    >> Je rajouterais juste /part dans les commandes pour quitter un channel sans fermer irssi ! Et /nick MonPseudo pour changer de pseudo.

    @Valeuf, ce sont des commandes IRC et non irssi disponibles sur tous les clients IRC

  3. @valeuf, en effet, je viens d’ajouter quelques commandes importantes

    @Ju, éditer le fichier de configuration est certes possible mais pas franchement conseillé, surtout pour le commun des mortels. Utiliser les commandes irssi pour le configurer est bien plus conseillé !

    @racoon97, je n’argumente pas plus car tout est une question de goût. irssi est un client irc en mode texte, personnalisable et scriptable… comme la plupart des clients irc du monde. Certains utilisent Perl, d’autres Python, d’autres un langage maison. Irssi, dans la lignée des programmes console de linux est quasiment entièrement personnalisable: les raccourcis clavier, l’apparence, les scripts, les fonctionnalités. Il ne demande qu’un peu de temps pour s’accoutumer au fait de ne pas avoir une « belle » interface graphique.
    Mon seul est argument c’est que la simplicité (si on ne veut qu’un bète client irc) et sa capacité à être configuré et transformé (si on en veut plus) lui permet d’être accessible et utilisable par l’utilisateur lambda ou par le geek confirmé, de chez lui, de l’extérieur, en direct dans sa console ou par ssh.

  4. Pour mettre tout le monde d’accord, utilisé irssi ET xchat (si vous avez un serveur perso) !

    j’ai un irssi qui tourne sur mon serveur perso avec son module « Irssi-proxy » [1] et le script légèrement modifié « awayproxy » [2].
    Sur les autres PC j’utilise Xchat pour me connecter à Irssi.

    A ma reconnexion, j’ai les messages et les hilight des users en notice (dommage que ça passe coté serveur et non directement entre irssi et xchat).
    Vous avez aussi la possibilité d’envoyer les messages reçu par mail ou les deux (mail + notice).

    J’utilise cette solution depuis des mois sans gros bug apparant si ce n’est des temps de lag entre irssi et Xchat surtout après un enchainement de quelques kick.

    [1] http://irssi.org/documentation/startup#c10 (partie Irssi proxy et non celle pour se connecter sur un proxy)
    [2] http://irssi.org/scripts/html/awayproxy.pl.html

  5. C’est vrai que irssi est vraiment génial, hyper personnalisable et extensible par moult scripts.

    Comme l’a dit Guy KPADJIK, le fait qu’il soit en mode texte, permet de le faire tourner sur un serveur perso dans un screen et de le récupérer à partir de n’importe où par ssh.

    On peut le transformer facilement en client multi-protocole grâce à Bitlbee (comme l’a souligné Valeuf).

    Sinon, un client multi-protocole bien sympa en mode texte : centericq, il supporte jabber (et le cryptage GPG \o/), MSN, ICQ, IRC, AIM, Yahoo…

  6. Très bon article, ça y est je suis déjà accro à cette petite merveille qu’est irssi :p, mais je pense que tu devrais préciser, dans ton article qu’avant d’effectuer la commande /join pour rejoindre un salon, qu’il faut se connecter à ce serveur en l’occurence freenode grâce à la comande /connect. Sinon il risque d’y avoir quelques soucis ^^.

    Mais sinon que du bon ;) merci à toi.

    Salut.

  7. Moui, mais bon là on rentre dans l’utilisation d’IRC. Si on ne connaît pas un minimum IRC, ce n’est pas le bon article pour apprendre à s’en servir :)

  8. Copain. <3
    Dans le même genre j’aime bien bitchx, même si je penche plutot vers irssi. ^^

  9. irssi est excellent et très simple d’utilisation!

    Essayez:
    /server irc.2600.net
    Puis:
    /join #hackbbs

    :)

  10. Tout cela me semble passionnant. Je vais le tester… :)

  11. Je suis en retard sur la discussion mais j’utilise IRSSI et bitlbee en console dan sun screen sur un de mes serveurs et j’y accède de partout (chez moi, au bureau, chez des amis). C’est simplement parfait. J’ai tout mes contacts à un seul endroit, c’est simple, c’est efficace. Il suffit d’avoir une clef USB, un téléphone portable avec mémoire, une disquette (!!!), peut importe le médium, il suffit d’avoir un client ssh avec soi (putty sur windows) et le tour est joué.

    Je chat sur IRC depuis l’âge de pierre d’Internet et j’avais même mon propre script mIRC jadis mais je suis complètement vendu IRSSI. Ne croyez personne ici ou ailleur, essayez-le.

    Par contre, si vous avez peur des consoles, que vous ne connaissez rien en réseautique ni en programmation et que vous cherchez un client IRC simplement pour votre desktop, ce n’est probablement pas pour vous car vous ne saurez tirer partie de ses multiples avantages.

  12. Comme joker j’utilise le combo irssi+bitlbee+screen sur un serveur dédié: irc, msn, google talk accessible de partout au même endroit, sans interruption..

    Et le petit bonus : j’y acccède également depuis mon iphone qui a un client ssh , en edge :]

  13. un an plus tard : et comment on place la user list sur la droite du chan sur irssi ? comme ds xchat :-)
    a ploush

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *